aquitaniSphere

LOCI / Le Lab aquitanis

LOCI/Lab Habitants

 
Permettre à l’habitant de participer

Objectif/Visée

L’habitat participatif tel qu’il est consacré par la Loi ALUR du 24 mars 2014 au travers des projets de co-habitat en accession sociale à la propriété ou de coopérative d’habitants permet aux habitants d’un groupe constitué de fabriquer leur logement tout en donnant un sens élargi à leur projet, en inventant de nouveaux usages ou services partagés, favorisant le lien social et un habitat éco-responsable.

Cette compétence habitante ne doit pourtant pas être l’apanage des seuls citoyens avertis possédant le bagage comme le loisir de s’engager spontanément dans des démarches à haute teneur participative. Concevoir l’habitat avec ceux qui vont y vivre représente une manière de reprendre le contrôle sur sa fabrication au-delà de la contribution des seuls « experts professionnels » : le politique, l’urbaniste, l’architecte, le promoteur, le bailleur, le constructeur. En impliquant dans les projets les habitants, on intègre les « experts du quotidien », ceux qui possèdent une compétence exclusive : celle de la pratique permettant d’être légitime sur ce qui « à l’usage » s’avère le plus judicieux.

Au travers de LOCI/Habitants, la posture d’aquitanis est d’avancer dans une approche ouverte d’écologie citoyenne qui permet à toutes les parties prenantes d’un projet - futurs habitants compris - de participer, d’être force de proposition. De part notre mission de bailleur social, nous nous devons de proposer des terrains d’expression au plus grand nombre, c’est-à-dire à ceux qui sont locataires de logements sociaux. Mais pour cela, il nous faut faire un pas de côté et faire vivre la notion d’habitat participatif au-delà de son acception habituelle.

 

Le LOCI/Habitants permet de catalyser les expérimentations en cours et d’élucider la valeur créée sur le territoire par ces différents projets. La prise en compte de la compétence habitante participe du développement durable non seulement par la réponse donnée à l’aspiration sociale d’expression et de reconnaissance, mais aussi par l’assurance d’une appropriation de l’habitat par ceux qui y vivent, gage de respect du voisinage comme du bâti.

 

Actions et lieux de partage

Aquitanis fait projets en des lieux singuliers au sein desquels nous expérimentons avec nos équipes, nos parties prenantes externes et les habitants des nouvelles façons pour ces derniers de participer à la gestion et à la construction de leur cadre de vie. Les projets d’aquitanis dans lesquels la compétence habitante est mobilisée à ce jour :

Locus Solus S’investir ensemble : 46 logements en habitat participatif locatif et une ferme urbaine au Grand-Parc,

Paul-BONcour Régénérer ensemble : 130 logements collectifs environ et des espaces communs à définir ensemble sur le site de l’ancienne cité ouvrière Paul-Boncour à Bordeaux-Bastide,

La ruche Construire ensemble : 11 logements en habitat participatif en accession sociale à Bègles,

VIM Evoluer ensemble : 14 logements évolutifs en locatif à Bordeaux-Bastide,

BEN Faire évoluer ensemble : 9 logements évolutifs en locatif à Pessac,

Les SécheriesPartager ensemble un parc habité : ZAC, 1 parc habité de 9 ha, 450 logements locatifs sociaux, en accession sociale et en accession libre à la propriété, 1 parc de stationnement,

Claveau Réaliser ensemble : 243 logements locatifs en auto-réhabilitation

Résidences intergénérationnelles Cultiver ensemble :

> 25 logements locatifs à Oréa au Bouscat,

> 37 logements locatifs à Hanami à Bordeaux (Ginko)

> 40 logements locatifs à Wengé à Pessac,

> + résidences en cours (Bois Fleuri, Benauge, Floirac)

Biganos ZAC de recomposition du centre ville de 14,5 ha en centre-ville. Le projet urbain comptera environ 700 logements, dont 220 logements en locatif et en accession réalisés par le Groupe aquitanis.

  • Partager   
  • facebook
  • twitter
  • linkedin
  • googleplus
 
}