aquitaniSphere

Nature en ville Comment faire pousser et faire vivre la nature en ville ?

Ferme urbaine Locus Solus

 
Le projet Locus Solus au Grand Parc fait parti de ces lieux singuliers expérimentaux au sein desquels aquitanis tente d’apporter des réponses innovantes aux enjeux du territoire. La création d’une ferme urbaine doit participer à l’émergence d’une identité au quartier du Grand Parc via l’accroche à la nature.

Locus Solus est un projet d’habitat participatif locatif situé au Grand Parc, quartier d’habitat social aménagé dans les années 1950-1970 où aquitanis est propriétaire de 60 % des logements. Constitué d’environ 4 000 logements répartis dans différentes barres et tours vieillissantes, le Grand Parc souffre de l’image des grands ensembles hérités de la modernité. 

Pour Locus Solus, les 3 trois piliers de l’approche responsable et durable d’aquitanis - la compétence habitante, l’habitat essentiel et la nature en ville - ont été les seuls éléments de la feuille de route… Et le projet de ferme urbaine du Grand Parc en est l’une des composantes majeures

Le projet prévoit l'installation d'une ferme sur dalle au dessus des stationnements. Construit depuis le départ avec les habitants, le projet tiendra compte de leur besoins. Pour l’instant, ils ont exprimé le souhait de bénéficier d'un espace de culture individuel, en pleine terre ou en bacs, et d'un espace de culture collectif en pleine terre. Il a également été décidé qu’un poulailler et qu’un espace de compostage seraient associés à l’espace de culture. Les modalités de gestion de la ferme et de distribution de la production seront ensuite décidées au fil du projet et affinées pendant la phase de construction du bâtiment. 

La production et l’entretien de la ferme seront aussi gérés directement par les habitants. Dans un premier temps, une association sera associée pour initier la démarche. Une formation à la culture maraichère en partenariat avec Agro Sciences pourrait être envisagée avant le lancement des travaux ainsi que pendant la durée de ceux-ci.

Le démarrage des travaux est prévu pour mars 2016 en vue d’une livraison du projet en 2017. 

  • Partager   
  • facebook
  • twitter
  • linkedin
  • googleplus
 
}