aquitaniSphere

Aménagement responsable

Biganos

 
Biganos-Facture est bien souvent associée à son usine de pâte à papier dont on voit les cheminées fumantes quand on se rend à Arcachon et qui dégage parfois une odeur particulièrement tenace. On pense rarement à la population qui y vit, on ne réalise pas nécessairement que Biganos est située dans le Parc naturel régional des Landes de Gascogne, et à moins de prendre le temps de s’y balader, on ne se rend pas compte de la trame naturelle de la ville, on ne connaît pas son petit port de cabanes en bois de carte postale. Et pourtant…

La ZAC de Biganos est la 1ère opération d’urbanisme d’aquitanis hors du territoire métropolitain. Elle concerne un espace de 14,5 ha en centre-ville dont 70 000m2 de surface plancher. Le projet urbain comptera environ 700 logements, dont 220 logements en locatif et en accession réalisés par le Groupe aquitanis et 3 600 m² de locaux commerciaux. Au 1er janvier 2013 la ville de Biganos recensait 9826 habitants.

Biganos possède une identité fruit de la terre et de la forêt qu’elle veut faire émerger et renforcer. L’identité d’un territoire, nous dit Guy Di Méo, géographe et professeur émérite à l’Université Bordeaux Montaigne (cf entretien croisé page…), réside en «  le lien majeur entre les être humains, leur sociétés et leur espaces.». La matérialité d’un territoire ne retranscrit pas toujours l’idéalité d’un territoire portée par les habitants et les élus. Faire advenir l’idéalité d’un territoire est un chemin fait d’itérations, de recherches, d’essais, d’expérimentations. Ce n’est pas figé et cela se précise chemin faisant dans le dialogue avec les acteurs du territoire. 

Biganos: la compétence habitante au travail

On pourrait penser au vu de son objet et de sa dénomination que cette dimension est intrinsèque à une ZAC - Zone d’Aménagement Concertée ! Et pourtant, il y a bien des façons d’intégrer les habitants dans la fabrication de leur ville et c’est l’aménageur, en accord avec la Ville, qui définit le périmètre de la participation, soit où démarre et où s’arrête la capacité des habitants à construire leur ville.

A Biganos, aquitanis a affiché sa volonté de recomposer le centre ville avec les habitants en choisissant parmi les candidats l’équipe de maitrise d’œuvre urbaine et paysagère qui avait la mieux intégré dans son approche une méthodologie permettant la co-construction avec les partenaires (Ville, COBAN, Conseil Général…) et l’implication des habitants, commerçants, usagers… L’appel d’offre a été remporté par l’équipe de maitrise d’œuvre urbaine et paysagère Trouillot-Hermel, 2PM architectures et Flavien Bezy Urbaniste, qui se sont associés pour la partie co-construction avec les habitants, au collectif ETC. 

Au cours de l’année 2015, la démarche participative s’est structurée autours de 3 grandes étapes : Ces trois rendez-vous ont permis d’ancrer le projet dans les attentes des habitants qui font le territoire, et d’en mesurer collectivement l’acceptabilité progressive.

A l’articulation de ces rencontres, véritable trait d’union de ce processus, a été mis en place un chantier participatif : BIGRE, la maison des projets. Il s’agit d’un lieu de concertation active, dont l’objectif est de créer un espace à la fois de convivialité et de travail qui accompagnera les transformations urbaines tout au long du projet de la ZAC.  

L'habitat frugal au coeur du projet de Biganos

Le projet de ZAC du centre ville Facture Biganos se veut exemplaire et singulier. Il doit s’inscrire durablement dans le paysage boïen et répondre aux nombreuses problématiques d’un développement maitrisé et raisonné. Ainsi, un des  4 axes fondateurs de la philosophie de projet, tient dans la volonté d’offrir des logements de qualité et diversifiés. Plus le projet avance plus l’importance donnée à la qualité environnementale des bâtiments semble émerger comme une caractéristique déterminante du projet autour de laquelle pourrait commencer à se dessiner l’identité du territoire. Cette qualité environnementale va bien au-delà de la réglementation thermique ou autres labels énergétiques. Biganos va être un laboratoire d’expérimentation de la construction d’habitats d’un genre nouveau. L’habitat essentiel proposé à Biganos cherche à valoriser les matériaux disponibles sur site, les savoir-faire et les matériaux durables contribuant notamment à l'identité locale. Des études et workshops d'expérimentations constructives seront menés par Craterre/Amaco (Pôle de recherche, de pédagogie et d'animation autour des matériaux et des savoir-faire - partenaire du chantier) afin de valoriser l'emploi de la terre et du sable boïens dans la construction des futurs bâtiments de la ZAC.

Le lien avec la Nature au coeur du centre ville

Un autre des axes du projet consiste à développer une nouvelle qualité et une nouvelle nature de ville. Cette valorisation de l’élément de nature si présent à Biganos, vient s’articuler avec le déploiement de la nouvelle centralité de la Ville. La volonté du maitre d’ouvrage et de l’équipe de maitrise d’œuvre est de contourner cette centralité routière en créant d’une part un itinéraire bis favorisant la mobilité douce (à ce jour rendu très difficile), et en travaillant les liens entre les différentes formes urbaines de la ville.

Aquitanis, avec l’équipe de maitrise d’œuvre paysagère, souhaite expérimenter à Biganos un urbanisme sensoriel, notamment autour de l’itinéraire bis qui contourne les grands axes routiers qui divisent la ville, et qui serait basé sur l’éveil des sens : en plantant des fruitiers tout au long de l’itinéraire et en jouant sur les couleurs de la végétation et ses senteurs. Enfin, la question de la gestion des eaux pluviales est également un point clé du projet de régénération du centre ville de Biganos. Cette question devrait être traitée en proposant une palette végétale locale permettant de réguler naturellement l’eau de pluie.

Cette approche respectueuse de la nature est un élément saillant de l’identité du territoire de Biganos et aquitanis s’attachera tout au long du projet à continuer de le faire émerger en collaboration avec les élus et les habitants

 

  • Partager   
  • facebook
  • twitter
  • linkedin
  • googleplus
 
}