aquitaniSphere

Habitat participatif Comment donner de la place aux habitants dans les projets urbains ?

BEN

 
Faire évoluer son logement selon ses besoins

Logements familiaux évolutifs dans une opération de densification d’un site existant - Pessac
9 logements
Maître d’ouvrage : aquitanis
Maître d’œuvre : Atelier Provisoire

Sur ce site d’habitat social dans la commune de Pessac un projet de densification de quelques logements vient compléter l’offre d’aquitanis. Le procédé constructif industrialisé sylvania permet de venir réaliser, avec plus de respect des lieux, un unique bâtiment en structure bois/béton.
La parcelle est remarquable en limite immédiate d’un ensemble boisé, véritable poumon vert du site et bien commun des habitants des lieux. La négociation avec les riverains, nos locataires, et la collectivité locale nous a permis de nous accorder sur une approche respectueuse et de nous dire ensemble qu’il fallait là, accueillir quelques familles de plus.
Délicate opération que de s’accorder avec un espace naturel boisé et une occupation humaine, bien installée, attachée à cet espace qui qualifie l’ensemble du site d’habitat. La matérialité du projet devait, avec amabilité et beaucoup de délicatesse, tirer le meilleur parti de l’emplacement : tutoyer les arbres et être à l’abri.
Les baies vitrées, les plus grandes possibles de tous les séjours, effacent les limites entre le dedans et le dehors : les arbres rentrent dans les logements. La façade principale du bâtiment devient alors une immense baie vitrée ; l’essentiel est là. L’aménagement intérieur découle directement de la solution constructive. La disposition des blocs sanitaires et l’emplacement de la cuisine laissent une totale fluidité à l’espace situé le long de la façade principale. Les pans de verre rythment tous les parcours, la nature est omniprésente, on ne s’en écarte que pour s’isoler dans les chambres.
Mais être logé en ce lieu n’était pas suffisant pour en intégrer l’identité et participer de la préservation de sa valeur naturelle partagée par les habitants déjà là. Sur un tel site, l’hypothèse que nous formulons est qu’habiter ici exige un investissement hors du commun des futurs occupants.

BEN offre donc des plateaux libres configurables au gré des futurs occupants, modulables et évolutifs au fil des occupations successives. Des rails au plafond et au sol permettent d’installer cloisons ou rideaux séparatifs, de réaliser ainsi la partition des espaces entre l’intimité nécessaire et l’ouverture
aux arbres. Si l’occupant n’est pas bricoleur notre régie ouvrière peut réaliser les travaux à la demande.

Le vrai luxe peut aussi être obtenu à moindre frais et sans porter atteinte au paysage. Une relation privilégiée entre le dedans et le dehors, une transparence qui n’enlève rien à l’intimité, une authentique qualité des espaces intérieurs, découlent d’une recherche de légèreté et de l’emploi judicieux de matériaux simples et de la prise en main par l’occupant de la configuration de son espace.

BEN, un petit immeuble qui pousse dans un site arboré et des occupants qui, avec leurs logements, réalisent le rêve enfantin de la cabane bricolée au creux d’un arbre.

  • Partager   
  • facebook
  • twitter
  • linkedin
  • googleplus
 
}